vendredi 29 septembre 2017

Et ta PAL alors ? #5

 
Ayant réussi à terminer l'intégralité de ma PAL précédente, j'entame ce mois d'octobre (bon qui ne commence que dans 1 jour ..) avec une toute nouvelle PAL composée de 10 bouquins. Voici les heureux élus pour ce mois d'octobre qui sera, j'en suis sûre, passionnant :


 
Je continue évidemment les séries entamées pour pouvoir en commencer d'autre, mais le choix du hasard a voulu que deux nouvelles séries soient commencées ce mois-ci : Hot love challenge ainsi que Femmes de dictateurs. Ce qui ne laisse que 2 one-shot. Et toi, quelle est ta PAL du moment ?

Samantha ou le chemin de l'amour est pavé de psychopathes, tome 2 - Louisa Méonis

 
Samantha, ou le chemin de l'amour est pavé de psychopathes tome 2 de Louisa Méonis
 
" - Je vais poster des hommes devant chez toi le temps que tout rentre dans l'ordre, dit-il en enlevant sa main.
Des hommes ? Mais ils sont plusieurs en plus ! Il a des hommes de main ... Bon sang, c'est qui ce mec ?
La mafia ! Un mafieux ! Peut être un chef de gang ... Un cinglé qui aime les têtes coupées ... Et il fait quoi des corps ? "

Synopsis : Faites connaissance avec Samantha, une héroïne 100 % action et 0 % d’inhibition !Moi, c’est Samantha, et ma vie, c’est pire que le rayon chocolat la veille de Noël. Avant, je m’ennuyais. Avant, j’étais seule. Avant, je rêvais d’une vie sexy et trépidante de super héroïne forte-à-l’extérieur-mais-fragile-à-l’intérieur. En fait, j’étais complètement stupide. Car maintenant, mes souhaits ont été exaucés, et c’est un sacré bordel. La grande disette sentimentale est enfin terminée mais il se trouve que mon nouveau mec est un peu... bizarre. Du genre à avoir des petites manies étranges qui me font me demander s’il ne découperait pas des gens à la hache au lieu de colorier des mandalas pour se détendre. Mais c’est aussi un dieu du sexe et mon nouveau distributeur à orgasmes. Alors, bon, hein, après tout, personne n’est parfait, non ? A propos de l'auteur : Louisa Méonis a trente ans, deux enfants, deux chats et un mari. Le fromage et la charcuterie sont ses grandes passions, et elle pratique également la sieste à haut niveau. Révélée par le succès immédiat de sa série « Lola – Petite, grosse et exhibitionniste », Louisa vous propose de rencontrer Samantha, une héroïne pétillante qui ne laissera personne indifférent !
 
Mon Avis : Je dois dire qu'à la fin de ce second tome je ne peux que m'incliner face à la malchance de Samantha et à sa vie presque merdique mais racontée de manière hilarante. Vous vous souvenez peut-être de ma chronique sur le tome 1 qui m'avait laissé un avis mitigé. Cependant le tome 2 retrouve grâce à mes yeux, et je dois dire que je ne me suis pas ennuyée une seconde avec la vie déjantée de Sam.
 
Ce tome est comme le précédent : il va à 100 à l'heure et nous entraîne du début à la fin, même s'il est très très court (50 pages format ebook). L'action commence dans le vif du sujet, et notre Samantha est au bord de l'apoplexie. Rien ne se passe bien dans sa vie, et en plus au boulot sa foire parce qu'elle tombe sur une tête ... Sans son corps, son "petit copain" est un brin trop protecteur, sa famille essaie de la caser avec tout ce qui bouge, bref, en ce moment Samantha passe l'enfer.
 
Côté personnage, le mystère du "petit copain" Thomas, s'épaissit, car nous faisons la rencontre fortuite de son frère et de sa sœur. Il passe enfin la seconde avec Samantha mais tout cela semble louche ... Il essaie manifestement de se contenir et de cacher ses émotions. On ne sait toujours pas ce qui hante ce type mais ça n'a pas l'air joli ... Il est cependant chargé de la sécurité pour sa société.
Samantha quant à elle a l'air un peu plus apaisée dans ce tome. Toujours autant accablée par sa vie surtout par ce qui se déroule en ce moment, c'est assez paradoxal car l'arrivée de Maurice, le petit chiot, la réconforte et la rassure. Deux hommes lui ont jeté leur grappin dessus (c'est comme ça qu'on dit ?). D'un côté, le Thomas mystérieux mais mou comme une limace qui se réveille un peu et de l'autre, TopLover, qui est en réalité policier, et qui dès leur première rencontre critique le physique de Sam. De quoi remettre du baume dans son cœur.
Sa famille n'est pas d'une grande aide non plus. Ses parents ne la soutiennent pas et ne comprennent pas l'écœurement de leur fille face à ce cadavre. Eux sont fascinés par cette affaire et imagine 1001 hypothèses.
 
Côté écriture, on est servit. Tout s'enchaîne à une vitesse folle, et la toute première escapade de Maurice permet à Samantha de relâcher un peu de la pression et de s'occuper de quelqu'un d'autre. L'auteure nous combine, un brin subtil de romance, de l'action, du suspens car aucun des mystères n'est divulgué avec un soupçon de paranoïa que Samantha nous transmet. Mais au vue de ce qu'est sa vie, je peux la comprendre.
 Dommage que les tomes soient si petit car on lâche l'histoire en l'ayant à peine continuer alors qu'il y a quand même pas mal d'actions. Mieux vaut donc choisir la version intégrale pour ne pas avoir de coupure.
 
J'espère que le tome 3 fera bouger un petit peu les choses. Il y pas mal d'actions mais au final, peu de choses concrètes car rien n'avance et la vie de Samantha est toujours un bazar.
 
Ma Note : 14/20

Bilan livresque du mois #2


Bonjour !! Alors ma PAL du mois de septembre était quand même rempli de 12 livres, alors que parfois 10 livres c'était trop. Mais ... J'ai réussi ! Et j'ai même lu 1 livre en plus .. Donc un mois de septembre plus que satisfaisant .. Même parfait littérairement ! Good luck pour le mois d'octobre qui débute sous les meilleurs auspices ...




Voici mes 13 livres lus ce mois-ci en espérant que le mois d'octobre soit aussi productif. Mais dans ces livres, ce cache un coup de cœur extrême ...

jeudi 28 septembre 2017

La malédiction de l'Elfe noir, Tome 1, Les Highlanders - Karen Marie Moning


La malédiction de l'Elfe noir, Tome 1 (Les Highlanders) de Karen Marie Moning
Lu en Ebook
 
" - Mes gens y vivent selon mes lois. J'ai le droit de vie ou de mort sur ceux comme toi. Ce que je te demande ce n'est pas grand chose. Si tu ne coopères pas, elle mourra. Et si ça ne suffit pas, une autre suivra. Et une autre encore. J'utiliserai contre toi cette stupide compassion que tu portes comme un emblème et qui te rend si facile à manipuler. Les femmes sont ainsi : faibles par nature. "

Synopsis : Après la conclusion du Pacte, le peuple des faës s'est réfugié sur la mythique île de Morar, au large des côtes d'Ecosse. A la cour de Faërie, la reine Aoibheal, fâchée contre son époux, s'extasie avec malice sur le charme d'un mortel du nom de Hawk, qui a le don de séduire toutes les femmes. Aucune ne lui résiste, affirme-t-elle. Pas même elle. Ivre de jalousie, le roi Finnbheara convoque son bouffon, Adam Black, et lui ordonne de trouver une femme d'une beauté parfaite, mais indépendante, qui refusera de se laisser séduire par Hawk. Et c'est ainsi qu'Adrienne de Simone est précipitée du XXe siècle en 1513...
 
Mon Avis : Je suis presque jalouse de ce qu'à vécu Adrienne. Un premier tome qui nous replonge dans un univers médiéval pour une grande partie, et contemporain de l'autre avec en prime, une délicieuse romance.
 
L'histoire de ce premier tome a tout pour me plaire. De la romance, du voyage, de la découverte historique, de l'humour et de l'action. What Else ? L'écriture est franche, nous séduisant tantôt par sa délicatesse quand la romance est en jeu, par sa dureté lors des complots ou par sa légèreté dans les scènes drôles. Ce premier tome m'a séduite par tous ses aspects qui m'ont plongé au cœur de cette histoire. Et comme je le disais précédemment, j'en suis presque à envier ce qu'à vécue la belle Adrienne. Propulsée dans l'époque des châteaux et des bouffons du roi, Adrienne a aussi plongé dans l'ère où la femme n'a malheureusement que peu de droit et où les hommes ont tout pouvoir.
L'auteure a su habilement mêler le fantastique et le contemporain dans son récit. Adrienne fait plusieurs voyages dans le temps sans qu'elle ne puisse rien contrôler. Et ces deux époques sont parfaitement décrites sans pour autant perdre le lecteur, ni le fil de l'histoire.
 
Concernant les personnages, Adrienne en a bavé aux USA. Prise pour une mule par celui qu'elle aimé, elle ne s'est attribuée qu'un but dans la vie : éviter à tout prix les hommes trop beaux, faisant miroiter de nombreux trésors aux femmes. Il a fallut pour elle, débarquer en l'an 1513 pour trouver finalement chaussure à son pied. Mais cela n'a pas été facile. Manque de confiance en elle, caractère affirmé, vie en adéquation avec son époque qu'elle devra modifier dans cette Ecosse profonde ... Telle est Adrienne. Malgré que ce personnages hauts en couleur m'ait séduite, je dois dire qu'il m'a aussi agacé par moment. Rembarré Hawk une fois, deux fois, trois fois .. A la trentième fois, cela devient lassant, surtout qu'elle ne lui laisse qu'une très petite porte de sortie.
Hawk laisse volontiers plus parler son corps que sa bouche. Il saute à chaque fois sur Adrienne (sans forcément aller jusqu'au bout mais quand même) et cela peut aussi vite devenir lassant. Mais leurs affrontements adoucis ces deux traits moins appréciables chez nos deux personnages pour ne laisser que le positifs et l'envie de continuer à les suivre.
 
Bien que ce premier tome soit centré sur Hawk et Adrienne, leur idylle démarre que parce qu'un faé du nom d'Adam Black , en a décidé ainsi. Ces faé qui sont exilé sur une île, ont de grands pouvoirs mais un pacte avec les Hommes a été écrit et ils ne doivent pas s'y soustraire. J'espère que dans les prochains tomes nous en sauront plus sur ces créatures, même si ce sont d'autres personnages qui seront centraux, parce que bon, l'auteur m'a vraiment donné envie de les connaître.
 
Un petit bémol sur l'intrigue que j'ai trouvé un peu plate et facile. Tricoter quelque chose de plus original aurait donné encore un petit plus à cette histoire que j'ai beaucoup aimé. J'espère être toujours enthousiaste après le second tome.
 
Pour conclure, une lecture très agréable pleine d'émotions mais surtout d'amour sans que cela ne soit guimauve ou coulant de "je t'aime" et de bisous et compagnie. L'action et le suspens, trouvent leur place même si l'intrigue aurait pu être mieux exploité. Des petites faiblesses dans les personnages mais qui ne gâche pas la lecture. En somme, un très bon premier tome !
 
Ma Note : 17/20

dimanche 24 septembre 2017

La brûlure de la passion - Barbara Cartland


La brûlure de la passion de Barbara Cartland
Lu en Ebook
 
" - Ce que je veux, c’est rencontrer les gens, pas seulement étudier leurs habitudes, dit-elle a Pandia un jour. A quoi sert-il d’apprendre que les Hongrois sont de merveilleux cavaliers quand je n’ai pour toute monture qu’une haridelle juste bonne a tirer la charrue ? "

Synopsis : Pandia se sent bien seule en quittant le petit cimetière où elle vient d'enterrer son père. D'autant plus seule que Sélène, sa sueur jumelle, n'a pas jugé utile d'assister aux obsèques.

Trois ans plus tôt, Sélène a quitté le toit familial : elle ne rêvait que de luxe, et ne supportait plus ce cadre trop modeste. Pandia, elle, est restée auprès de ce père qu'elle admirait.

Pourtant Sélène revient. Trop tard pour embrasser son père. Mais celle qui possède tout - mari fortuné, toilettes et bijoux fastueux - a besoin de celle qui n'a rien. Rien qu'un coeur pur et passionné, hérité de son père, et qui guidera Pandia à travers tous les pièges.
 
Mon Avis : Rien de tel qu'un Barbara Cartland pour faire une pauses entre lectures difficiles. Une petite parenthèse romantique, sur fond de rivalité entre deux sœurs.

L'histoire débute avec tristesse. Pandia vient de perdre son père, dernier membre de la famille à vivre avec elle. Nostalgique, elle qui n'a ni mari ni enfant, se sent plus seule que jamais. Jusqu'à ce que sa sœur jumelle, Sélène, débarque dans la demeure familiale avec une demande particulière.
 
Nous avons donc deux personnages qui se ressemblent physiquement de manière identique en tout point de vue. Mais moralement, elles sont l'exact opposé.
Pandia, passionnée d'histoire grecque que lui racontait son père, fière de ses origines et des liens qu'elle entretenait avec tous le monde. Elle est plutôt enjouée, se satisfait d'un rien.
Sélène elle ne rêve depuis la plus tendre enfance qu'aux beaux habits, le luxe, la vie de princesse mariée à un riche et puissant homme. Elle quitte donc rapidement le domicile familial sans un regard en arrière et sans donner aucune nouvelle. Elle ne sera pas non plus présente à l'enterrement de son père. Elle a finalement réussi à obtenir la vie qu'elle a toujours rêvé en prétendant à la famille lointaine de sa mère, qu'elle était seule au monde à présent.
Avec ces deux personnages si ressemblants mais complètement opposés, le choix est vite fait. Sélène ne m'a inspiré que de la pitié tandis que Pandia avait tout mon soutien. Elle n'hésite pas à se servir de sa sœur afin de pouvoir retrouver son amant. Mais cette demande aura un dénouement heureux pour Pandia.
 
Sans surprise, l'écriture de Barbara Cartland nous entraîne dans cette époque des rois, belles parures, des bals et des calèches. Je me suis laissé emportée par cette histoire sans accroc, et ce fût très agréable. Rien de transcendant toute fois, mais je savais que cette histoire n'allait pas me marquer de manière exceptionnelle et c'est ce que je recherchais.
 
Barbara Cartland est l'une des plus grandes auteures au style romantique. Qui n'a jamais lu un Barbara Cartland ? Bien que celui-ci ne soit pas son meilleur bouquin, il m'a fait traverser une parenthèse d'amour et de passion, et m'a fait rêver sur le coup de foudre et les âmes sœurs.
 
Ma Note : 14/20

Ailes de sang - Aceituna


Ailes de sang d'Aceituna
Lu en Ebook
 
" Parfois, pour connaître tous les futurs possibles, il est nécessaire de comprendre son passé. "

Synopsis : Trois terres, deux races, une guerre et deux anges que tout oppose à commencer par la couleur de leurs ailes.
 
 Sur les terres d'Alvarion, une guerre sans merci oppose les ailes de sang aux ailes blanches. Dans ce chaos, l'enfant héritier du royaume de Valendras, disparu depuis sa naissance, est retrouvé près de la ligne de front. Amor, ange démon, est envoyé pour le ramener.
 
Mon Avis : Ce synopsis bien court, n'est pas vraiment le reflet de ce livre brutal, érotique et violent. Âme sensible s'abstenir donc.

L'écriture comporte quelques maladresses notamment lors du début du livre où l'auteur nous plonge dans la vie d'un homme du XXIe siècle, salement amoché et d'une identité différente. Puis sans transition, nous nous retrouvons dans un univers Fantasy sans comprendre vraiment ce qu'il se passe. La réponse n'arrive qu'à la fin du livre, mais j'ai eu du mal à m'accrocher à l'histoire car je n'arrivais pas à comprendre certains évènements.

Le récit est aussi brutal, dans le sens où il plane une ambiance glauque et malsaine. Il y a de nombreuses scènes de viols ou de tortures renforçant le côté sombre du livre. A côté de cela, la trame de l'histoire, avec deux "races" d'anges est intéressante. La couleur de leurs ailes diffèrent ce qui correspondrait au bien et au mal. Ils se livrent une guerre de territoire sans pitié et ont jurés de s'exterminer les uns les autres.
La description de l'univers créé par l'auteur est bien menée, je suis arrivée sans peine à imaginer le monde qui été décrit.
 
Les personnages que nous apprenons à apprivoiser au fur et à mesure de l'histoire, auraient mérités plus de développement car il y en a pas mal. Je me suis un peu emmêlée les pinceaux, mais en continuant ma lecture je me suis laissée attendrir par l'histoire d'amour d'Olivier.
Certains personnages sont de vrais horreurs, mais aucun ne laisse indifférent.
Amor a été mon préféré. Malgré tout ce qu'il a subit, cet ange de la mort a encore la foi dans les autres, quels qu'ils soient.
 
Outre la violence dans ce livre, il y a aussi une belle histoire d'amour homosexuelle qui bouleverse. Chacun des deux hommes ira jusqu'au bout de ce que peut endurer un homme (ou un ange ?) pour retrouver son promis. Et dans la noirceur du récit, cela éclaircit cette histoire et l'on se dit que tout n'est pas perdu.
 
Ma Note : 14/20

samedi 23 septembre 2017

Hors limites, Tome 1, (Hors limites) - Katie McGarry


Hors limites, Tome 1 (Hors limites) de Katie McGarry
Lu en Ebook
 
" - Alors ... Qui sera l'heureux élu ? Le garçon qui te veut parce qu'il t'aime - ou celui dont tu rêves et qui ne t'aimera jamais ? "

Synopsis : Un émouvant récit à deux voix…
Echo. Noah. Chacun a vécu un drame. Tous les deux se révoltent à leur façon. Aucun ne veut plus faire confiance à la vie. La seule valeur qui leur reste, c'est l'amitié. Mais peuvent-ils être amis ? ... Chapitre après chapitre, on "entend" Echo et Noah donner tout à tour libre cours à la tempête d'émotions qui bouleversent leurs cœurs d'adolescents au seuil de l'âge adulte. La guerre est déclarée…
Puisqu’ils ont le monde contre eux, Echo et Noah seront unis contre le monde. Alors qu’ils pourraient se haïr, ils décident de dépasser leurs différences pour déclarer la guerre aux secrets — ces secrets qui les concernent, et auxquels leur entourage leur interdit l’accès.
Une très belle histoire d’amour…
D’abord main dans la main pour découvrir qui ils sont vraiment, Echo et Noah ne pourront faire autrement que de s’apprivoiser… et de s’aimer. Des sentiments si profonds et si purs qu’ils les réconcilieront avec les autres, et surtout avec eux-mêmes.
 
Mon Avis : J'avais réussi à me mettre à jour pour mes chroniques, et me voilà à nouveau avec une accumulation de 3 non écrites encore .. Bon il va falloir mettre le paquet. Voici donc le premier tome de la série Hors Limites, qui me faisait de l'œil depuis un moment.

Ma PAL du mois de septembre ne compte plus que 3 livres, j'espère donc la finir dans les temps, sachant qu'elle en contenait 12 au départ. En attendant la suite des évènements, Katie McGarry m'a plongé dans l'histoire d'amour entre Echo et Noah, tout deux tourmentés par leur propres démons. J'ai trouvé les personnages assez approfondis pour que l'histoire nous emporte avec plein d'émotions, sans pour autant alourdir le texte. Ce qui m'a le plus intéresser était évidemment de connaître ce que ces deux adolescents cachaient. Au fil des pages nous découvrons donc la vie de ce couple que pourtant tout oppose.
Comme je le disais, l'écriture est fluide et nous entraîne dans cette histoire. Difficile de lever la tête du texte, j'avais absolument envie de connaître le fin mot de l'histoire. Et nos personnages en ont fait du chemin ! L'auteur a su combiner rebondissements, émotions et suspens jusqu'à la découverte de ce qui a bouleversé la vie d'Echo et Noah.

Le vocabulaire est assez familier, ce que l'on doit avant tout à Noah. Catégorisé "fumeur de joint et mec à problème", il ne traîne qu'avec deux de ses plus proches amis qui se trouvent être aussi des ados en difficultés. Noah est clairement un rebelle, il ne fait confiance qu'à très peu de gens et surtout pas au système qui a séparé sa famille. Mais au fur et à mesure du texte, et sûrement au contact d'Echo, on sent Noah évoluer positivement. Il prend des décisions réfléchies, bien que difficile et arrive peu à peu à retrouver foi en l'humanité. Je dois avouer que c'est mon personnage préféré. Il a un tempérament assez dur, mais derrière ses brimades, c'est un garçon au grand cœur et il le prouvera à plusieurs reprises dans ce texte.
De la part d'Echo, on sent une profonde cicatrice que son esprit lui-même tente de mettre de côté pour se préserver. C'est le personnage qui a le plus de secret dans ce roman. Mais loin de pouvoir la catégoriser de fille populaire, Echo est plutôt introvertie, passionnée d'art tout comme sa mère.
Pour finaliser, ce sont deux personnages assez opposés, mais qui arrivent à se compléter. Je ne sais plus à quel autre roman me fait penser ces deux personnages ...
 
Comme bon nombre de saga maintenant, le second tome de cette collection n'aura pas comme personnages principaux Echo et Noah. Je suis à la fois déçue, car la fin du bouquin manque pour ma part, cruellement de développement. J'ai n'ai eu droit qu'à une esquisse de ce que pourrait être leur vie plus tard, l'auteur me laissant là, avec mon imagination. J'aurais bien aimer connaître la suite, surtout que la vie nous apprend qu'être en couple est le début des emmerdes .. Donc un peu déçue de ne pas en savoir plus pour Echo et Noah, et surtout sur leur vie future, mais contente de pouvoir connaître encore mieux d'autres personnages du premier tome.
 
Ma Note : 17/20